Barquette marseillaise

Publiez vos fabrications

Re: Barquette marseillaise

Messagepar jipé » 27 Février 2013, 09:16

Bonjour,
Oui c'est bon. Le tissus poura être encore plus fin, 20 ou30gr et la résine du polyhester pour une raison de prix.La premiere couche de G4 devra être diluée au moins à 50% et la deuxième 20% puis non diluée. Le petite defauts pouront corrigés après et un déglaçage (ponçage léger)avant peiture est impératif. Traitée de la sorte la coque ne bougera pas dans le temps une coque bordée sur menbrures est très instable dans le temps, le bois travaille. c'est mon expérience.
Cordialement
jipé
Avatar de l’utilisateur
jipé
Administrateur
 
Messages: 358
Inscrit le: 13 Octobre 2009, 15:16

Re: Barquette marseillaise

Messagepar Albertus » 27 Février 2013, 09:42

Hello

Un peu d'explications peut toujours servir :

Le G4 est une résine mono-composant, polymérisant avec l'humidité (de l'air ou du bois sur lequel on l'applique).
Sa principale fonction est de permettre sans risque le marouflage du bois avec de la fibre de verre + résine POLYESTER
En effet, le polyester réagit parfois mal avec les esters dégagés par le bois, et des poches de non adhérence risquent de se former.
Il faut noter que dans le cas d'un marouflage au polyester, celui-ci doit être effectué AVANT la polymérisation du G4, lorsque les solvants sont évaporés et que la surface est encore "collante"
Remarque importante : le G4 est incompatible avec l'époxy ! Dans le cas d'un marouflage epoxy après avoir passé du G4, il faut attendre la complète polymérisation de celui-ci (1 semaine)

Sur un bateau grandeur, on ne prend pas le risque de maroufler au polyester sans G4. Sur une maquette, je l'ai pris (sur mon 4VentsAtao). Un choc (pourtant léger) avec le ber réaliste a fissuré une de ces poches et de l'eau s'est infiltrée sournoisement sous le marouflage et la coque s'est imprégnée d'eau en quelques navigations avant que je ne me rende compte du désastre !
Résultat : le bateau, qui nécessitait une toute nouvelle coque, a été désarmé et est simplement devenu décoratif.

Donc maintenant, j'utilise le G4 sur toutes les maquettes (et notamment sur les éléments construits en carton) à fins d'étanchéité
Donc, après évaporation des solvants (qui le rendent plus ou moins fluide), le G4 va polymériser, donc changer de nature et, pour faire simple, disons "se transformer en plastique" à l'intérieur des fibres du bois, et donc le rendre insensible à l'eau.
Soyons clairs, si les lattes de la coque ne sont pas jointives, l'étanchéité ne sera pas forcément assurée car le G4 ne comblera que des fissures peu importantes.

Sur un bateau lourd ou rapide, un marouflage extérieur avec de la fibre de verre et de la résine epoxy va protéger la coque des chocs. Je parle de bateaux lourds, car là l'inertie est importante, et un choc à faible vitesse contre le bord en béton d'un bassin risque fort de provoquer une fissure. L'épaisseur du tissus de verre est à choisir en fonction du poids du bateau.
Sur un bateau léger avec une coque ratée, un marouflage extérieur garantira l'étanchéité et supportera la couche d'enduit nécessaire à la perfection de la forme.
Sur un bateau normal (bateau lent de moins de 10 kg) le marouflage extérieur est facultatif.

L'enduisage interne de la coque avec de la colle+sciure n'a rien à voir avec l'étanchéité. On use de cette pratique pour renforcer les collages entre les lattes et les couples, et entre les lattes entre-elles, tout en augmentant l'épaisseur de la coque de quelques mm, dans le but de pouvoir poncer l'extérieur sans soucis et sans risque de passer à travers.
L'étanchéité intérieure n'est pas indispensable, l'eau est à l'extérieur d'une coque bien faite. C'est donc toujours à l'extérieur que l'on opère !
Si on veut combiner renforcement et étanchéité interne, on remplace la colle du mélange par du G4, c'est d'ailleurs une utilisation prévue par le fabricant du G4 pour la réparation du bois (on peut aussi le mêler avec du ciment pour la réparation d'enduits de ciment)

A l'intérieur, certains passent de la résine au pinceau, sans fibre. Attention, en trop forte épaisseur la résine ordinaire pourrait se fissurer !
Remarque à propos de la résine polyester : contrairement ce que l'on croit, cette résine n'est pas étanche, elle est poreuse, et de nombreux vrais bateaux construits en polyester présentent aujourd'hui des problèmes. Aujourd'hui, il faut recommander l'usage de la résine époxy
Si son prix est effectivement plus élevé que celui de la résine polyester, ses meilleurs qualités mécaniques, sa plus grande facilité d'emploi, son pot life nettement plus long etc permettent de beaucoup moins gaspiller qu'avec la polyester, et finalement le cout devient équivalent

Dernière remarque à propos du marouflage : la solidité dépend uniquement du tissus employé. Tissé, sergé, verre, carbone...
Un marouflage utilisant résine et Sopalin (ou papier WC) est une ineptie !
Albertus
 
Messages: 67
Inscrit le: 20 Décembre 2012, 09:33

Re: Barquette marseillaise

Messagepar papylolo85 » 07 Avril 2013, 15:33

Salut Albert
et merci pour toutes ces explications sur l'utilisation du G4
@mitié Laurent
Avatar de l’utilisateur
papylolo85
 
Messages: 74
Inscrit le: 22 Mai 2011, 20:59
Localisation: Macau(33)

Re: Barquette marseillaise

Messagepar djo » 07 Avril 2013, 15:39

Bonjour tout le monde,
Tous ces renseignements sont fort intéressant. Le coup des bretelles est excellent jpds.
De la lecture de tous ces sujets, je retiens que ma barquette n'est pas un bateau de vitesse mais vu les dimensions, la navigation lente en cas de choc peut être aggravée par le poids de la barquette 1mde long et 0.360 de large in bordée.
Je pense utiliser sur l'extérieur de la résine epoxy avec tissu de verre 40gr. que je possède déjà.
Pour l'intérieur, dans quelle proportion doit on mélanger le G4 et la sciure et quel aspect doit avoir le produit obtenu pour l’appliquer et de quel temps on dispose pour l'appliquer?
Merci pour cette discussion, j'ai beaucoup appris.
Amicalement
Djo
djo
 
Messages: 49
Inscrit le: 21 Mars 2012, 11:26

Re: Barquette marseillaise

Messagepar Albertus » 08 Avril 2013, 15:35

Hello Djo
Personnellement je préfère la sciure+colle blanche diluée que la sciure+G4
J'humidifie la sciure (récoltée chez un menuisier, de la fine sciure de hètre et de chêne, pas de la sciure de la machine à panneaux) avec un "sproutch" puis je la mélange avec la colle blanche diluée avec 30% d'eau, jusqu'à consistance pâteuse On dit toujours "consistance mayonnaise", mais avec la sciure c'est plutôt consistance massepain. Assez liquide pour se faufiler partout et s'auto lisser, assez solide que pour tenir sur les parties presque verticales
J'en mets +/- 3mm partout, et je laisse sécher une semaine. Apres un jour ou deux on peut parfaire le lissage en damant la surface
Après séchage parfait, je peins pour faire joli
Ensuite et seulement alors, je ponce l'extérieur de la coque. La croûte intérieure me permet de ne pas me tracasser par l'amincissement local du bordé.
Après ponçage et dépoussièrage, je dilue le G4 avec 200% de thinner polyuréthane, et le le passe tut l'extérieur de la coque. Ainsi fluidifié, la pénétration est maximum.
Je rajoute régulièrement du G4 dans mon mélange et je multiplie les couches sans jamais attendre la prise. Quand tout la coque est imprégnée et que le solvant est évaporé, la polymérisation commence, s'activant avec l'humidité ambiante (et celle du bois). Après deux ou trois jours, je déglace au fin papier de verre et je passe l'apprêt en bombe puis la peinture de la même marque (Motip autolack acril, en magasin pour l'automobile)
Albertus
 
Messages: 67
Inscrit le: 20 Décembre 2012, 09:33

Re: Barquette marseillaise

Messagepar djo » 27 Juin 2013, 15:48

Bonjour tout le monde,
Albertus merci bien pour ces derniers renseignements, c'est clair et net. Je m'en servirai pour la prochaine coque, pour celle ci ,je suis allé un peu vite, et de ce faite je n'ai pas pu suivre l'ordre des opérations décrites dans ton dernier message . J'ai fait l'extérieur en premier et l'intérieur après, bon ça as marché mais ta méthode est mieux. Pour une foi que je travaillais vite...
Pour continuer montage de la lisse de pavois et préparation montage des jambettes, la sciure sèche.
P1110763a.JPG

Montage jambettes, peinture intérieur, oui c'est plus joli.
P1110780a.JPG

Voila je prépare les baguettes de finition de la coque.
Amicalement
Djo
djo
 
Messages: 49
Inscrit le: 21 Mars 2012, 11:26

Re: Barquette marseillaise

Messagepar djo » 07 Juillet 2013, 17:33

Bonjour à tous,
Il fait chaud mais il faut avancer un peu.
Pose des renforts sur la carène, 1ère baguette 10x2 collée à la néoprène.
P1110957a.JPG

Une 2ème toujours 10x2 avec chanfreins 2x2 collé à la colle blanche.
P1110953a.JPG

Et un demi rond 3x3 pour finir.
P1110961a.JPG

Après avoir fait un gabarit en bristol, pose des pavois.
P1120256a.JPG

De même pour les plats bords en 2 morceaux sur la longueur, il me reste à poser une baguette sous le plat bord, mais je veux peindre avant de la coller.
P1120258a.JPG

Pose des baguettes supérieurs.
P1120259a.JPG

Je vous souhaite de bonnes vacances.
Amicalement.
Djo
djo
 
Messages: 49
Inscrit le: 21 Mars 2012, 11:26

Re: Barquette marseillaise

Messagepar papylolo85 » 07 Juillet 2013, 20:46

Salut Djo
elle avance bien ta barquette
pour ma part elle est encore à l'état de plan par contre j'ai eu l’occasion de rencontrer l'ami Gibbes pendant es vacances de printemps
depuis l'opération de l'épaule à eu lieu et je dois encore attendre avant de reprendre correctement les maquettes
bon courage pour la suite
@mitié Laurent
Avatar de l’utilisateur
papylolo85
 
Messages: 74
Inscrit le: 22 Mai 2011, 20:59
Localisation: Macau(33)

Re: Barquette marseillaise

Messagepar djo » 16 Juillet 2013, 09:02

Bonjour tout le monde,
Par ce temps chaud, ne pas pouvoir faire ce que l'on veux ne dois pas être drôle, Papylolo je te souhaite patience et courage en attendant de reprendre le train train.
Après une couche de peinture et traçage de la ligne de flottaison, essais de lest. La coque dans son état actuel pèse 2.300kgs, et j'arrive à 7kgs de lest.
P1120408.JPG

Il va falloir trouver du plomb. J'ai déjà fait des petites boîtes pour loger entre les couples en fond de cale, sous le payol.
La coque est restée sur l'eau avec ses bouteilles, pas de fuites. Je suis content.
Bonne journée
Amicalement.
Djo
djo
 
Messages: 49
Inscrit le: 21 Mars 2012, 11:26

Re: Barquette marseillaise

Messagepar djo » 30 Juillet 2013, 09:53

Bonjour tout le monde,
Bon je transforme les magnums d'eau en lest de plomb que j'ai coulé dans des petites boîtes en bois que je placerais entre les couples en fond de cale, sous le payol
P1120456a.JPG

Il me faut terminer le lest pour pouvoir fixer le payol et fixer le pont, payol qui ne passe plus une foi le pont posé. Payol en 2 parties et le pied de mât
P1120457.JPG

Je commence un peu la peinture du pavois et de ces jambettes avant de poser le plancher;
P1120458.JPG

Bonne journée.
Amicalement.
Djo
djo
 
Messages: 49
Inscrit le: 21 Mars 2012, 11:26

PrécédentSuivant

Retour vers CHALUTIER, BATEAUX DE PECHE

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité